Teréga
Gas for Climate : nouvelle étude des potentiels de biométhane en Europe

Le 8 juil. 2022

Gas for Climate : nouvelle étude des potentiels de biométhane en Europe

Bonne nouvelle pour la production de biométhane ! L'Europe dispose de potentiels de production plus importants que l'objectif fixé dans RePower EU !

Le consortium Gas for Climate vient de publier une mise à jour des potentiels de production de biométhane dans les États membres de l'UE qu'il avait formalisé en 2019, en s'appuyant sur l'ambition renouvelée de l'UE d'accélérer la production de biométhane et les développements technologiques. L'étude montre qu'il y a suffisamment de matières premières durables dans l'UE-27 pour atteindre l'objectif de 35 milliards de mètres cubes fixé par le plan REPowerEU pour 2030. Selon ses estimations, jusqu'à 41 milliards de m3 de biométhane en 2030 et 151 milliards de m3 en 2050 pourraient être disponibles dans l’UE, en Norvège, en Suisse et au Royaume-Uni.


Dans le détail :

[object Object]

  • Le potentiel de digestion anaérobie est estimé à 38 milliards de m3 en 2030 pour l'UE-27, et à 91 milliards de m3 en 2050. Les cinq premiers pays, tant en 2030 qu'en 2050, sont systématiquement la France, l'Allemagne, l'Italie, la Pologne et l'Espagne. Les principales matières premières durables permettant d'atteindre ces potentiels sont le fumier, les résidus agricoles et la culture séquentielle, cette dernière dominant le potentiel pour 2050.

  • Le potentiel de gazéification hydrothermale est estimé à 2,9 milliards de mètres cubes en 2030 pour l'UE-27 et à 60 milliards de mètres cubes en 2050. Les cinq premiers pays en 2030 et 2050 sont systématiquement la France, l'Allemagne, l'Espagne, la Suède et l'Italie.

  • Il est possible de dégager un potentiel de biométhane encore plus important via d'autres matières premières (ex. la biomasse provenant de terres marginales ou contaminées et les algues, comme indiqué dans le plan REPowerEU) et technologies (ex. la gazéification hydrothermale de matières premières humides, y compris les déchets et résidus organiques).

Il s'agit de la première analyse des potentiels spécifiques de biométhane par pays qui a appliqué une méthodologie unifiée au niveau européen. Par conséquent, suite à l'ambition renouvelée de l'UE en matière de biométhane, l'objectif de 35 milliards de mètres cubes doit être traduit de manière proactive par les États membres en objectifs nationaux intégrés dans leurs plans nationaux pour le climat et l'énergie et en mesures appropriées (ex: autorisations, financement, certification, etc.) afin de développer leurs industries nationales durables du biométhane.


A propos de Gas for Climate
Gas for Climate a été initié en 2017 pour analyser et sensibiliser au rôle du gaz renouvelable et à faible teneur en carbone dans le futur système énergétique, conformément à l'objectif de l'Accord de Paris de limiter l'augmentation de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés Celsius. Le consortium "Gas for Climate" est composé de onze grandes entreprises européennes de transport de gaz (DESFA, Enagás, Energinet, Fluxys Belgium, Gasunie, GRTgaz, ONTRAS, OGE, Snam, Swedegas et Teréga) et de trois associations de l'industrie des gaz renouvelables (European Biogas Association, Consorzio Italiano Biogas, German Biogas Association).