Teréga
Transition énergétique :  Teréga investit dans le développement d’une nouvelle solution innovante

Le Dec 16, 2020

Transition énergétique : Teréga investit dans le développement d’une nouvelle solution innovante

« METHAMAG® », une technologie issue de la recherche publique toulousaine

Teréga, acteur majeur des infrastructures de transport et de stockage de gaz en France vient de signer un 1 er partenariat exclusif avec Toulouse Tech Transfer (TTT) pour le développement en co-maturation d’une technologie innovante issue du Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-objets (LPCNO – INSA Toulouse, CNRS et Université Toulouse III - Paul Sabatier). Cette technologie, baptisée « METHAMAG® », est un nouveau procédé de méthanation basé sur l’utilisation de l’induction magnétique permettant de répondre aux enjeux de stockage des sources renouvelables d’énergie tout en affichant des rendements énergétiques bien supérieurs aux autres systèmes.

Ce partenariat avec TTT concrétise l’engagement de Teréga dans l’accélération des gaz renouvelables, et confirme sa stratégie partenariale d’innovation en s’appuyant sur le Réseau SATT.

Développement de solutions innovantes pour faire émerger les modèles énergétiques de demain

La France, comme de nombreux pays à travers le monde, s’est engagée dans un processus de transition énergétique afin de faire face aux menaces écologiques croissantes. Les objectifs fixés prévoient en 2050 une réduction par 4 des émissions de gaz à effet de serre en s’appuyant sur des économies d’énergie, et par un fort développement des énergies renouvelables, afin d’éviter le recours aux énergies fossiles.
Accélérateur de la transition énergétique, Teréga s’attache à concevoir des solutions innovantes qui bâtiront les modèles de demain et permettront d’atteindre les objectifs fixés. Le partenariat signé avec le LPCNO et TTT va permettre le développement d’une technologie innovante de production de méthane par hyperthermie magnétique (méthanation) pour accroître les capacités d’injection des sites de méthanisation et pour développer la filière du « Power-to-Gas ».