Teréga
Teréga place l’optimisation de l’énergie au cœur de ses objectifs

Teréga place l’optimisation de l’énergie au cœur de ses objectifs

D’abord intégrée à la démarche environnementale, nous avons fait de la gestion de l’énergie un objectif à part entière. Nos actions visent ainsi l’efficacité énergétique, contribuent à moderniser notre outil industriel et à le piloter de manière à optimiser la consommation, développent des solutions d’autoconsommation, privilégient une approche de construction durable, etc.

Teréga fait rimer gestion d’énergie avec culture d’entreprise

En tant que transporteur d’énergie et acteur responsable, nous sommes engagés à être exemplaire dans le domaine de la gestion de l’énergie. La démonstration de notre application à une bonne gestion des ressources s’appuie notamment sur un système de management spécifique. Il est bâti selon le référentiel ISO 50001, et certifié depuis 2014 *. 

Le plan d’actions ISO 50001 décline ainsi différentes démarches visant à optimiser la consommation d’énergie. Elles concernent :

  • le pilotage des installations,

  • les pertes diffuses, avec la mise en service des trois derniers modèles de compresseurs électriques. Leur technologie sans garniture permet  de ne pas avoir de fuites associées. Nous développons aussi un projet R&I de récupération des fuites de garnitures des compresseurs et de réinjection dans le réseau,

  • le venting, avec l’acquisition de notre propre module de recompression pour travaux (Mobile Comp). Nous avons aussi des projets de recompression dans le réseau du gaz de venting des compresseurs (RECOMP) à Lussagnet (stockage et station de compression), Barbaira et Sauveterre,

  • les bâtiments, avec un Contrat de Performance Énergétique (CPE) signé avec notre prestataire Vinci, pour une diminution des consommations d’ici 2022.

(*) Afin de ne pas imposer à nos équipes opérationnelles une mobilisation supplémentaire en ces fortes périodes de reprise d'activités, nous avons souhaité reporter les périodes d'audit en fin d'année 2021 : les certifications de nos systèmes de l'environnement (14001) et de l'énergie (50001), dont le deuxième cycle de validité arrive à échéance le 16 juillet 2021,  sont donc suspendues le temps d'obtenir le renouvellement de ces certifications"

BE POSITIF

Intégrée au programme d’entreprise BE POSITIF, l’optimisation de l’énergie constitue une démarche qui implique toutes les directions, chaque collaboratrice et collaborateur, toutes nos activités (le transport et le stockage). Une approche qui conforte encore davantage l’évolution de notre culture d’entreprise pour positionner Teréga au cœur de la transition énergétique.

Découvrir BE POSITIF
Logo BE POSITIF

Teréga s’approvisionne en électricité renouvelable

Si nos actions pour limiter les émissions de gaz à effet de serre contribuent fortement à la maîtrise de l’énergie sur nos activités, nos objectifs d’amélioration vont plus loin. Ainsi, depuis 2017, nous nous approvisionnons en électricité renouvelable sur 16 de nos sites industriels et tertiaires (ceux supérieurs à 36 kVa). Cela comprend le stockage de Lussagnet qui représente à lui seul plus de 85% de la consommation de ces sites.  

Pour aller plus loin, l’un des objectifs du programme BE POSITIF prévoit d’auto-produire une partie de l’énergie nécessaire à nos installations, à partir de sources renouvelables. Un projet de développement d’une ferme solaire à Lussagnet est engagé, en partenariat avec des spécialistes techniques régionaux et en coordination avec les services de la CRE. Baptisé SOLUS, il prévoit une production solaire d’environ 10 MWc (mégaWatt crête) et devrait voir le jour dans le courant 2023. La ferme solaire approvisionnera nos installations de stockage à hauteur de 20% de leurs besoins en électricité.

2016-2020, une performance énergétique prouvée

Performance énergétique de Teréga 2020

La construction durable, un autre axe d’optimisation d’énergie de Teréga

Notre volonté d’amélioration et d’exemplarité se concrétise par la prise en compte des critères énergétiques dans la conception et l’achat d’équipements. Dès la phase d’étude de modification ou de développement de nos infrastructures, nous recherchons les meilleures techniques disponibles en termes d’efficacité énergétique. La volonté est ici de moderniser notre outil industriel et de lui permettre d’assurer une activité équivalente tout en optimisant sa consommation énergétique.

Ainsi, pour la construction de nos nouveaux bâtiments, une démarche d’avant-garde, écologique et durable a été adoptée, basée sur cinq exigences :

  • un chantier respectueux de l’environnement et des riverains,

  • une insertion paysagère réussie,

  • plus de confort et moins de consommation d’énergie,

  • un recours aux énergies renouvelables, notamment des panneaux photovoltaïques,

  • un choix de matériaux de grande qualité.

Par ailleurs, depuis 2008, plusieurs de nos réalisations bénéficient de la marque NF bâtiments tertiaires – Haute Qualité Environnementale (HQE). Cette certification atteste que les opérations sont programmées, conçues et réalisées en conformité avec les exigences du référentiel.

[object Object]

Comment Teréga applique un système HQE ?

Le système HQE s’applique à atteindre quatorze cibles pour la création d’un environnement intérieur sain et confortable, une limitation des impacts du bâtiment sur l’environnement (déchets, émissions carbonées, etc.) et une réduction des besoins en énergie et en eau.

Il exige aussi que 3 des quatorze cibles de la démarche atteignent un niveau « très performant », répondant aux meilleurs critères du domaine. Dans le cadre de réalisations, nous avons notamment privilégié les cibles suivantes : 

  • un chantier à faible nuisance, avec une optimisation de la gestion des déchets, la limitation des consommations de ressources et l’absence de pollution,

  • une gestion exemplaire de l’énergie, avec une optimisation de l’isolation ou l’installation de sources d’énergies dites renouvelables,

  • une gestion des déchets d’activité, avec l’application d’un mode de fonctionnement systémique sur tous les sites de Teréga.

Comment Teréga fait du numérique un objectif de gestion de l’énergie ?

Le programme BE POSITIF est transverse à toute l’entreprise et à toutes nos activités. En ce sens, il se déploie également à travers notre stratégie digitale. À ce titre, nous sommes engagés dans une démarche de frugalité numérique : autrement dit, comment faire plus avec moins ? Car, le numérique représente 4% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, soit plus que les émissions générées par le trafic aérien civil !

Ainsi, nous avons présenté, lors d’une convention digitale interne, un état des lieux de notre empreinte carbone numérique accompagné de propositions d’améliorations, sur deux aspects : les équipements (smartphones, ordinateurs etc…) et les impressions. Un plan d’action a été mis en œuvre, accompagné d’indicateurs de suivi accessibles à tous. Nous avons également étendu ce plan aux centres de calcul, au stockage de données, aux réseaux et aux applications.

2

certifications (ISO 14001 & ISO 50001)

47 %

des GES mondiaux issus du numérique sont émis par les équipements (sur tout le cycle de vie)

-81 %

de GES permis par l’utilisation de documents partagés sur le drive

-37 %

de GES annuel permis en prolongeant la durée de vie d’un appareil de 3 à 5 ans

Dans le cadre de notre plan d’actions pour une frugalité numérique, nous avons défini plusieurs champs d’intervention : 

  • anticiper les niveaux de puissance et de performance,

  • réduire le nombre d’équipements utilisés,

  • travailler sur la durée de vie des appareils, par le test d’objets éco-responsables,

  • prolonger la durée de vie des appareils utilisés,

  • étudier la mutualisation de l’utilisation des équipements,

  • favoriser les usages mixtes (professionnel et personnel) d’un même équipement,

  • sensibiliser aux gestes essentiels (taille des mails, recherche internet…),

  • faciliter l’accès à des réunions en visio pour éviter des déplacements physiques en voiture,

  • favoriser une approche cloud de nos usages pour optimiser l’entretien et les consommations énergétiques,

  • développer l'utilisation du low-code chez nos développeurs,

  • favoriser les impressions recto/verso et noir et blanc,

  • utiliser des centres de calculs alimentés par des énergies vertes.

Les champs d’action pour favoriser la frugalité numérique

Champs d'action pour favoriser la frugalité numérique